Chercher
Ajouter une annonce
  • Vous n'avez aucun signet.

Votre liste de souhaits : 0 annonces

Se connecter

Notre métier: Ange gardien ?

Texte d’un(e) auteur(e) inconnu(e) si vous l’avez écrit merci de me contacter afin que je puisses enfin vous l’approprier…..

 
Que dire de ces petits bouts qui ne sont pas à nous.
Mais qu’on aide à grandir petit à petit.
Et avec lesquels on partage les joies et les peines.
Ces petits qui nous appellent  《 tata 》ou 《tatie 》…
Et qui savent si bien nous dire « je t’aime »
Et même parfois laissent échapper « un :  maman ! »
Même si tout de suite on les reprend.
Ces petits ne sont pas de notre sang.
Mais font partie intégrante de notre foyer.
Pendant un cours laps de temps,
Et lorsqu’ils s’en vont,
Ce n’est pas sans émotion
Qu’on les laisse s’en aller.
Ces petits ne sont pas à nous.
On le sait bien.
Nous ne sommes que leur 《tatie 》.
Celle qui est payée pour les garder.
Mais aussi celle qui les console de leur chagrin.
Celle qui prend soin d’eux.
Ce métier, on essaie de le faire au mieux.
Ce travail, que la plupart ne voudrait pas faire.
Car trop bruyant, trop fatigant et pas assez lucratif.
Une maison jamais rangée,
Mais qui doit toujours être astiquée.
Des journées de travail bien remplies.
Deux, voir trois, ou quatre enfants à garder si on veut gagner décemment.
Des enfants, qui à cet âge, remuent tout le temps.
Et qu’il faut sans cesse surveiller, afin d’éviter tout accident.
Des enfants, plus les nôtres, qui courent partout.
Et qui, à la fin de la journée, nous mettent sur les genoux.
Oui notre métier est souvent méconnu et décrié,
Mais nous ne l’abandonnerons pas pour autant.
Car ce métier nous l’avons choisi.
Chacune pour des raisons différentes.
Et surtout pour l’Amour des enfants
Qui correspondaient à nos attentes,
Et parce que nous adorons les enfants.
Même si parfois, cet amour se retourne contre nous.
Car certains petits bouts que l’on garde
Quelquefois pas plus de trois années
Emporteront un bout de notre âme.
Lorsqu’ils devront s’en aller.
Certains garderont contact et les parents nous les ramèneront, d’autres partiront sans un au  revoir…
 
Auteur(e) inconnu(e).
 
Prev Post
L’adaptation chez l’assistant(e) maternel(le)
Next Post
Quel est le taux horaire des assistant(e)s maternel(le)s par région