Chercher
Ajouter une annonce
  • Vous n'avez aucun signet.

Votre liste de souhaits : 0 annonces

Se connecter

L’adaptation chez l’assistant(e) maternel(le)

Isabelle, assistante maternelle agréée depuis 21 ans  et ce n’est pas fini avec 45 adaptations vous propose son expérience.

Ça y est, c’est le moment, vous reprenez votre travail dans quelques jours et l’instant redouté ou attendu est pour demain. Bébé va aller chez son assistante maternelle, la nounou que vous lui avez choisie. Ne vous inquiétez pas, l’adaptation est là pour vous aider à vivre dans la sérénité, sa première indépendance

Qu'est ce que l'adaptation ?

C’est la période qui permet à l’enfant et à la nounou de « s’apprivoiser », de faire connaissance. … Mais c’est aussi la période qui permet à maman et papa de s’adapter à la séparation. Car si nous pensons beaucoup à l’enfant, nous oublions souvent les parents. Et pour moi qui suis assistante maternelle depuis 21 ans, le bien être des parents et la confiance commencent par une adaptation qui se déroule bien.  

La période d'adaptation est-elle obligatoire ?

Non, l’adaptation n’est pas obligatoire, elle est recommandée non seulement pour les enfants, pour les parents mais aussi pour la nounou, qui se retrouve avec un enfant à garder sans l’avoir étudié petit à petit. Mais parfois on n’a pas le choix alors non ce n’est pas obligatoire mais pour le bien de tous, il vaut  mieux que cela reste une exception. 

Préparer mon enfant pour l'accueil chez nounou

Voici quelques astuces pour vous aider ainsi que votre enfant à la séparation :

  • Préparez bébé à se séparer de vous. Faites le garder par mamie ou la copine. 
  • Dormez avec le doudou qui sera destiné à rester chez nounou pour qu’il s’imprègne de votre odeur. Attention il est recommandé qu’il soit  identique au doudou de la maison.
  • Parlez-lui souvent de nounou. Que c’est elle qui va s’occuper de lui,  quand papa et maman seront au travail. Son travail à lui est de grandir et jouer avec ses copains et ses copines. 
  • Vous pouvez  l’aider à se projeter dans ses futures journées en lui soulignant qu’il fera les mêmes choses, mais dans une autre maison, voire même qu’il découvrira pleins d’activités et de nouveaux jeux  qui l’aideront à bien grandir. Surtout, bébé doit comprendre que ce n’est qu’une petite séparation et que vous reviendrez le chercher tous les soirs.
  • En déposant bébé même la première fois, ne vous attardez pas, sans en faire une “livraison rapide”. Il faut trouver le juste milieu. Comme pour la séparation du coucher le rituel est réconfortant pour un enfant. Le câlin sur le trajet, les mots qui rassurent, prépareront bébé et vous à une séparation plus douce. 
  • Le soir, réservez vous un petit moment pour votre enfant. 

Comment se déroule une adaptation ?

Le temps de l’adaptation varie selon l’âge de l’enfant et le déroulement au jour le jour. 

Si les moments d’accueil sont planifiés au contraire les jours ne le seront pas. On ne fait pas la même  adaptation à 3 mois comme à 8 / 10 mois ou 2 ans. Pour un nourrisson l’adaptation sera ciblée sur les parents tandis qu’à partir de 8/10 mois elle sera ciblée sur la séparation enfants/parents. Et à 2 ans sur l’enfant principalement. 

Certaines assistantes maternelles aiment faire leur adaptation avec les parents, comme dans les crèches. Et d’autres, ce qui est mon cas, considèrent que les premiers rendez-vous sont des premières heures d’adaptation. 

Les étapes de l'adaptation

Certaines assistantes maternelles aiment commencer leurs adaptations avec les parents.

Pourquoi pas ? Mais dans mon cas, l’adaptation commence dès le premier rendez-vous. Vous savez la première fois que l’enfant voit sa future nounou. Si papa et maman ont choisi cette nounou, ils passeront 1 ou 2 fois encore chez elle, pour établir parler relire le contrat et le cahier d’accueil. Là,  l’adaptation a déjà commencé et avec papa et maman. 

Attention chaque étape peut se répéter si le moment s’est mal passé, en évitant si possible des jours off en semaine.. Souvent je demande aux parents quelle a été l’attitude de l’enfant le soir. Est-ce qu’il a bien mangé, bien joué, échangé avec ses parents ? Le sommeil était-il serein ? Ainsi on adaptera les horaires et activités du lendemain par rapport aux réponses.

 Etape 1 : L’enfant est accueilli 1 heure. En général chez moi cela se passe le matin entre 9h et 10h pour que les autres enfants accueillis puissent aller au parc après.  C’est la présentation aux autres enfants. Ne pas oublier que  cette adaptation est aussi la leur. 

Etape 2 : L’enfant est accueilli 2 heures avec la promenade, la sieste sans oublier l’importance des échanges avec les autres enfants. 

Etape 3 : On ajoute 1 heure,  le moment du repas. Une étape très délicate pour une nounou. 

Etape 4 : L’accueil se fait la journée, avec la sieste, autre étape très délicate pour une nounou et le goûter.  

Sur la longueur de l’adaptation il n’y a pas de règle dans le temps, elle peut se faire en une semaine si l’enfant s’acclimate assez vite ou en deux semaines. L’adaptation pour un enfant est souvent associée à la confiance qu’il donnera à l’adulte qui en aura la garde. Mais la réelle adaptation est totalement acquise au bout d’un mois. L’enfant a compris qui était sa nounou, il la reconnaît par la voix, ses intonations, son sourire, ses déplacements dans l’espace, l’odeur, le ressenti quand elle se rapproche de lui ou qu’elle s’en éloigne. Elle comprend les besoins de l’enfant.

L'adaptation sur le contrat

 

  • Le premier jour d’adaptation est le premier jour d’accueil pris en compte sur le préavis, donc surtout ne pas oublier de le noter. 
  • Les heures et les jours, ou la période sur lesquels s’établissent l’adaptation doivent être fixés.

Comment se calcul l'adaptation ?

Les heures non effectuées dans le mois de l’adaptation seront retirées du salaire mensuel et déduites du salaire mensuel prévu.

Le montant à retirer s’effectuera comme suit :

(Salaire mensuel / nombre d’heures prévues dans le mois concerné) x le nombre d’heures non travaillées  =          Montant à retirer du salaire mensuel du mois en cours

L'indemnité d'entretien pendant l'adaptation

CCN L’article – annexe 1 dit que le tarif plancher d’un accueil inférieur à 7h40 par jour est à 2€65. L’indemnité d’entretien n’est pas proratisée pour un accueil inférieur à 7h40. Mais en cas d’accueil d’une heure, les 2€65 d’indemnité d’entretien ne sont pas justifiés.
Suggestion: Vous pouvez vous mettre en accord avec votre assistante maternelle pour établir un montant. Par exemple, puisque une journée de plus de 7h40 => 3.10 € / 9 h = 0.34 € par heure x heure réelle d’accueil alors pourquoi ne pas mettre 0.34€ d’indemnité d’entretien pour chaque heure d’adaptation ?

Personnellement je me mets en accord avec les parents pour ne pas demander d’indemnité d’entretien quand l’accueil est en dessous de 4 heures durant la période d’adaptation. 

Prev Post
Rémunération d’un(e) assistant(e) maternel(le) Salaire – Frais d’entretien
Next Post
Notre métier: Ange gardien ?